CHRONIQUES

La légende des quatre – Tome 1: Le Clan Des Loups – Cassandra O’Donnell

« Ils sont quatre,

Héritiers de leurs clans… 

Ils doivent s’unir pour survivre. »

la-legende-des-4-tome-1-le-clan-des-loups-1033741-264-432

Auteure: Cassandra O’Donnell
Editions: Flammarion Jeunesse
Date de publication: 14 Mars 2018
Nombres de pages: 352
Prix: 15.00€ 
Synopsis: Ils sont quatre, héritiers de leurs clans. Ils doivent s’unir pour survivre. Loup, tigre, serpent, aigle : quatre clans ennemis. Les Yokaïs, créatures tantôt humaines, tantôt animales, vivent dans une harmonie fragile. Maya, l’héritière du clan des loups, et Bregan, du clan des tigres, sont les garants de la paix. Mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus ?

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier enormément les Editions Flammarion Jeunesse pour l’envoi de ce roman. J’ai souhaité lire cet ouvrage car son titre et son résumé m’ont tout de suite donné envie de me plonger dans cet univers. Je ne connaissais que cette auteure à travers de la bande dessinée Malenfer, que j’avais eu la chance de découvrir grâce aux Editions Flammarion Jeunesse et j’étais donc curieuse de me plonger dans cette nouvelle saga proposé par Cassandra O’Donnell.
Nous allons suivre dans cette histoire, les quatre jeunes héritiers des différents clans Yokais, qui sont des humains capables de se transformer en animaux, ceux du clan auquel ils appartiennent. Nous avons au sein des Yokais quatre clans différents: les loups, les tigres, les serpents et les aigles. On leurs apprends depuis l’enfance qu’ils doivent respecter certaines règles, ils ne doivent pas s’adresser la parole, ne pas entrer dans le territoire des autres et même s’ils vont dans la même école, ils sont tenus d’appliquer ces règles. Pourtant pour un jeune tigre de 6 ans, ces règles sont difficiles à respecter, la tentation est grande et les évenements vont s’enchainer jusqu’à ce qu’un ennemi commun se déclare, ils n’auront alors d’autres choix que de coopérer et de s’entraider entre eux, s’ils veulent avoir une chance de réussir…
Cassandra O’Donnell propose ici une histoire où l’ennui ne fait pas partie de son vocabulaire, ça se lit vite, c’est immersif, les chapitres sont courts et quand on a commencé sa lecture il est difficile de s’arrêter. Chaque chapitre aborde un personnage différent ce qui permet de connaitre chacun d’entre eux et également d’avoir une vue d’ensemble. 
Au niveau des personnages, nous avons donc:
  • Maya, l’héritière du clan des Loups
  • Bregan, l’héritier du clan des Tigres
  • Wan, l’héritier du clan des Serpents
  • Nel, l’héritière du clan des Aigles
Tous les quatres vont devoir s’unir pour faire face à un ennemi commun et protéger leurs clans. Au fil de l’intrigue, on les voit évoluer et même si ce n’est qu’un premier tome, on sent déjà des personnalités bien marqué où chacun d’entre eux à quelque chose à apporter aux autres. Je vous parlais plus haut d’un jeune tigre de 6 ans, il se nomme Mika, c’est le petit frère de Bregan, j’ai vraiment adoré son personnage, il est attachant, à son contact bon nombre de nos personnages vont changer d’attitude et pourquoi pas fini par créer une amitié? 
En conclusion, « La légende des quatre: Le Clan Des Loups » est un roman qui se dévore, l’intrigue est remplie de suspence, c’est dynamique et on a qu’un désir en connaitre la suite. J’ai hâte que le tome 2 sorte pour lire la suite de leurs aventures. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

 

 

Publicités
CHRONIQUES

Aromantic (love) story Tome 1 – Haruka Ono

aromantic-love-story-tome-1-1045689-264-432

Auteur: Haruka Ono
Editions: Akata
Date de publication: 3 Mai 2018
Nombres de pages: 199 
Prix: 6,99€
Synopsis: Futaba Kiryû, 32 ans, est autrice de mangas. Ce qu’elle adore par-dessus tout, c’est dessiner des shônen bien sociaux ! Le problème, c’est que ce genre ne marche plus du tout… Du coup, pour essayer de vraiment lancer sa carrière, son éditeur lui propose (impose ?) de s’essayer à un autre genre de shônen : le harem manga ! Gros hic : elle déteste ça, et surtout… elle ne s’intéresse pas du tout à l’amour. Bien malgré elle et agacée par l’injonction sociale qui impose aux femmes d’être forcément amoureuses, elle entame l’écriture d’un shônen manga romantique. Contre toute attente, le succès est immédiat, et la voilà condamnée à continuer de dessiner une série à laquelle, elle-même, elle ne comprend rien… Pour ne rien arranger, elle se retrouve très vite prise entre deux feux : d’un côté, la touchante vénération d’un assistant de douze ans son cadet, de l’autre, la séduction flamboyante d’un scénariste d’anime quadragénaire. Une situation cauchemardesque pour cette célibataire endurcie…

 

Mon avis

Je souhaiterai remercier les Editions Akata de m’avoir fait parvenir ce manga. Pour ma part c’est le premier manga qui traite de l’aromantisme et de l’aséxualité que j’ai lu et je dois dire que ça a été une belle découverte.
Nous allons faire la connaissance de Futaba Kiryu qui est une auteure de manga shonen, sous la proposition de son éditeur elle s’essaye à un autre genre de shonen: le harem manga. Chose à laquelle elle ne s’attendait pas, son manga est un véritable succès au point de se voir adapter en anime mais le problème est qu’elle déteste ce genre et qu’elle ne s’intéresse pas du tout à l’amour, elle n’a jamais éprouvé de sentiments amoureux pour qui que se soit. Du jour au lendemain, elle va se retrouver dans une situation qui va la mettre mal à l’aise car deux hommes vont s’interesser à elle, d’un côté nous aurons son jeune assistant qui à douze ans de moins qu’elle et de l’autre le scénariste de l’adaptation de son manga en anime qui a la quarantaine. Comment Futaba va t’elle se sortir de là?
L’intrigue de ce manga est pour le moins atypique et l’héroine l’est tout autant, on n’est loin des shojo traditionnel romantique à souhait, ici on en prend le contrepied. Nous avons notre personnage principal qui ne s’interesse pas à l’amour, qui est plutôt naive dans ce domaine et pourtant qui s’assume parfaitement malgrè les pression de la société, de ses amies, de sa famille. Son célibat est un choix, ce qui à parfois le don de décontenancer son entourage, elle adore son travail et si devoue corps et âme. Elle n’hésite pas à faire entendre sa voix quand il s’agit de son manga. C’est un personnage auquel on s’attache vraiment.
L’histoire est assez drole et décalée, il y a beaucoup d’humour des les premières pages. Les dessins sont très expréssifs et reflètent parfaitement les sentiments des personnages.
En conclusion, « Aromantic (love) story est un shojo original et plein de charme, les sujets abordés sont très intéressants. J’ai vraiment envie de connaitre la suite des aventures de Futaba Kiryu. Si vous voulez un shojo qui sorte des sentiers battus, je vous le recommande. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

 

 

 

 

CHRONIQUES

Game, Entre nos corps tome 1 – Mai Nishikata

« Mais entre lui et moi… ce n’est pas de l’amour. Tout ceci… n’est qu’un jeu. Le premier qui baisse sa garde… a perdu. »

 

game---entre-nos-corps,-tome-1-1036180-264-432

Auteur: Mai Nishikata
Editions: Akata
Date de publication: 8 Mars 2018
Nombres de pages: 192
Prix: 6.99€
Synopsis: Sayo Fujî, 27 ans, est cadre dans un cabinet comptable. Aussi brillante qu’efficace, elle subit le regard désapprobateur de la plupart des hommes qui l’entourent, qui la jalousent ou acceptent mal qu’une femme se consacre autant à sa carrière professionnelle. Sous ses dehors implacables, Fujî en souffre, comme elle souffre de la solitude qui régit son existence dans l’intimité. Mais l’arrivée d’un nouvel employé au sein de l’entreprise où elle travaille pourrait bien changer la donne. En effet, Ryôichi Kiriyama est à peine engagé qu’il propose à la jeune femme de coucher avec lui. D’abord choquée, Fujî finit par accepter de dépasser les limites d’une simple relation professionnelle, sans pour autant éprouver de sentiments à son égard. Commence alors un étrange jeu entre les deux collègues…

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Akata pour l’envoi de ce tome et pour leur confiance. J’avais très envie de le lire car son titre et son résumé m’ont donné envie de découvrir cette histoire. Dans le manga, j’aime beaucoup le genre shojo mais je souhaitais lire quelque chose de plus mature et je dois dire que je n’ai pas été déçu de ma découverte. 
Dans ce manga, nous allons faire la connaissance de Sayo Fujî, une jeune femme de 27 ans qui est cadre dans un cabinet comptable. Elle se consacre entièrement à sa carrière ce qui n’est pas sans succiter de la jalousie ou de la désapprobation de la part de ses collègues masculin. Un jour, un nouvel employé est embauché, Ryôichi Kiriyama, il va proposé à Sayo de coucher avec lui, après quelques réticences, elle finit par accepter de dépassé le stade de la simple relation professionnelle sans pourtant éprouver des sentiments à son égard. A partir de ce moment là va se développer entre eux, un étrange jeu… Lequel des deux sera le vainqueur?
Des les premières pages le ton du manga est donné, nous ne sommes pas ici dans un shojo (manga généralement destiné à un public de jeune fille et dont le ou les personnages principaux sont en primaire, au collège ou encore au lycée), ici nous sommes dans un josei (manga généralement destiné à un public féminin adulte et les personnages principaux sont déjà dans la vie active). Ce manga n’est donc pas à mettre entre toutes les mains, les dessins y sont plus explicites que dans un shojo et les sujets abordés y sont plus complexes.
La mangaka Mai Nishikata, nous offre ici des dessins très beaux, originaux et remplis de douceur. L’érotisme y est présent, certaines scènes sont explicites mais ce n’est absolument pas vulgaire à regarder, au contraire les dessins sont emprunt d’une certaine poesie.
Les personnages principaux ont des personnalités et des caractères bien trempés, nous avons d’un côté Sayo qui est une bourreau de travail, même quand elle n’y est pas physiquement et qu’elle s’autorise des moment de détente avec son amant, elle prend la peine de répondre au téléphone. Sa seule priorité dans la vie c’est son travail. C’est une femme indépendante et ambitieuse mais qui n’en reste pas moins une femme qui à des besoins et des désirs. On sent au fil des pages que la solitude la pèse même si elle a du mal à se l’avouer. De l’autre côté, il y a Kiriyama qui est un bel homme froid et séducteur dont on ne connait pas vraiment les intentions. J’espère qu’on en sera un peu plus sur lui dans les prochains tomes. 
En conclusion, « Game entre les corps tome1 » est une belle entrée en matière, le ton est donné. J’ai très envie de découvrir la suite pour savoir qui finira par sortir vainqueur de ce jeu sensuel et tentateur qui s’est installé entre eux, qui de Sayo ou Kiriyama baissera ces barrières en premier? Un début plutôt prometteur qui sait mettre le lecteur en haleine. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

 

CHRONIQUES

Le fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino: Louis XIV- Le Roi-Soleil – Fabrice Erre et Sylvain Savoia

« Le fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino ou comment apprendre l’Histoire en s’amusant? »

9782390340102-couv-M800x1600

Auteurs: Scénario: Fabrice Erre & Dessins: Sylvain Savoia
Editions: Dupuis
Date de publication: 29 Juin 2018
Nombres de pages: 44
Prix: 5.90€
Synopsis: Il est le monarque absolu, le souverain français le plus connu et le plus influent du Grand Siècle : Louis XIV, le « Roi Soleil ». Encore aujourd’hui, son aura est symbole d’âge d’or, mais qui était-il derrière les dorures et sa réputation de patron des arts ? 
De Versailles à l’Autriche, explorez l’un des règnes les plus longs et les plus fastueux d’Europe. S’inviter dans l’Histoire pour en raconter les grands moments incontournables, voilà le parti pris d’Ariane et Nino. Avec humour et pédagogie, les jeunes lecteurs en apprendront autant que leurs aînés ! 

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Dupuis de m’avoir fait parvenir cette bande dessinée. Je vous avoue que je ne connaissais pas du tout la série Ariane & Nino et je l’ai découverte grâce à ce tome. Etant une passionnée d’Histoire et notamment du règne de Louis XIV, je ne pouvais pas passé à côté de ce tome et j’étais curieuse de savoir comment son règne pouvait être raconter en B.D. jeunesse. Je me suis donc lancée dans sa lecture et me suis replongée avec joie dans le règne du Roi-Soleil.
Dans ce tome, nous allons rencontrer Ariane & Nino jusque là vous allez me dire que je ne vous apprends pas grand chose mais je vais quand même tenter de vous les présenter un peu mieux, nous avons donc Ariane, la grande soeur de Nino qui est une passionnée d’Histoire et Nino son petit frère qui est très curieux de nature et un brin malicieux.
Nous commençons donc ce tome alors que Nino a attrapé la fève en mangeant la galette des rois en compagnie de ces parents et sa grande soeur Ariane, comme il porte la couronne des rois, il pense qu’il peut faire tout ce qu’il veut. Sa soeur lui explique qu’il ne suffit pas de porter une couronne pour avoir le pouvoir absolu et c’est là qu’ensemble ils vont explorer, le règne l’un des rois les plus puissant de l’Histoire: Louis XIV.
Les dessins et le scénario sont adaptés à un jeune public, on y aborde les évènements et les dates les plus importantes du règne de Louis XIV. Les explications sont faciles à comprendre, le tout fait avec un brin d’humour. A la fin du tome, on y retrouve des annexes qui permettent si on le souhaite d’approfondir le sujet traité.
En conclusion, « Le fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino » est une manière ludique et amusante d’apprendre l’Histoire aussi bien aux enfants qu’aux adultes pour tester notre culture générale. Je ne vous ai parlé que de ce tome parce que c’est celui qui est en ma possession mais cette collection compte plus d’une dizaine de tome, sur divers évènements ou personnages historiques. Ce tome fut pour moi une belle découverte, que je vous recommande. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

CHRONIQUES

Aubépine – Tome 1: Le Génie Saligaud – Karensac & Thom Pico

« Venez suivre les aventures d’Aubépine, vous ne le regrettez pas »

9782800173795-couv-M800x1600

Auteurs: Karensac & Thom Pico
Editions: Dupuis
Date de publication: 6 Avril 2018
Nombres de pages: 104
Prix: 9.90€
Synopsis: Entre les montagnes, dans une vallée perdue que la civilisation n’a pas encore pu trop atteindre, tous les quinze ans, une grande migration d’oiseaux gigantesques ravage tout sur son passage, et surtout le petit village en bordure de la vallée. C’est dans ce village qu’Aubépine se voit contrainte de suivre ses parents, afin que sa mère, une éminente scientifique, puisse endiguer la nouvelle migration.

Seulement voilà, Aubépine est une citadine, et le changement brutal d’environnement ne lui plaît guère. Elle se retrouve malgré elle à vagabonder dans la montagne, où elle fera notamment la rencontre d’une mystérieuse bergère, d’un petit chiot qui devra lui servir de compagnon autant que de gardien, et surtout d’un génie ancestral perdu au fond de la forêt: le Génie Saligaud.

 

Mon avis

Je souhaite dans un premier temps remercier, les Editions Dupuis de m’avoir envoyé cette bande déssinée. La couverture et son titre m’ont fortement intrigués, j’ai donc souhaité en découvrir l’univers et je ne suis pas déçue par cette belle découverte.
Nous allons rencontrer dans cette histoire, Aubépine, une petite fille qui va emménager avec ces parents dans la montagne car sa maman est ornithologue. Le problème est que des grands oiseaux migrent toujours dans cette région à la même période de l’année depuis plusieurs générations et détruisent tout sur leurs passages, c’est pour réssoudre ce problème que sa mère a été engagé là bas. Aubépine s’ennuie et espère que ce déménagement n’est que temporaire. Se retrouver dans un endroit peupler essentiellement de personnes agés, où la connexion Internet est plus que lente et où il n’y pas de jeux pour une petite fille ce n’est pas la joie. Un jour, Aubépine va partir se balader en fôret et rencontrer une étrange bergère qui va lui faire cadeau d’un chien des montagnes, des lors les deux compagnons ne se quitteront plus et vont former un duo de choc pour le meilleur mais aussi pour le pire. Ils vont rencontrer sur leur chemin, le Génie Saligaud qui va proposer à Aubépine de faire trois voeux… Il faut toujours faire attention à ce qu’on souhaite et aux conséquence que cela peut avoir…
Cette bande dessinée respire la joie de vivre et la fraicheur, l’histoire est bien amenée et vraiment immersive. Les dessins sont très jolis et les couleurs s’harmonisent bien entre elles en fonction des évènements ou des émotions des personnages. 
Aubépine est une petite fille attachante et débrouillarde, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, quitte à ce que ça ne plaise pas toujours à son entourage. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne manque pas de caractère, ce qui pourrait nous réserver bien des surprises pour la suite de ses aventures.
En conclusion, « Aubépine – Le Génie Saligaud » est un premier tome réussi, les dessins et le scénario s’accordent très bien. C’est une bande dessinée qui plaira aux petits et aux grands. Je n’ai qu’une hâte c’est de lire le deuxième tome. Ne passez pas à côté des aventures d’Aubépine. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.