CHRONIQUES

Nos étoiles contraires – John Green

« Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse. »

Nos étoiles contraires

Auteur: John Green
Editions: Nathan
Parution: 21 Février 2013 
Nombre de pages: 336
Prix: 16.95€
Synopsis: Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 

 

Mon avis

Pour certaines personnes, cela semblera peut-être fou mais je n’ai lu « Nos étoiles contraires » que cette année et je dois dire que j’ai pris une claque monumentale en le lisant. J’en avais tellement entendu parler depuis des années que je ne pouvais pas ne pas le lire, je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas lu avant mais je ne regrette absolument pas. Ce livre est un petit bijou.
Nous allons suivre ici Hazel Grace, une adolescente de 16 ans, qui nous pourrions croire croque la vie à pleine dents mais ce n’est malheureusement pas le cas car elle est atteinte d’un cancer de la thyroïde qu’on lui a diagnostiqué à l’âge de 13 ans. Depuis sa vie a considérablement changé, elle ne va plus à l’école, sa vie sociale est quasiment inexistante  et ses seules occupations sont la lecture et les réunions de cancéreux auxquelles elle se rend chaque semaine, essentiellement pour faire plaisir à sa mère. Au cours de ces réunions animées par Patrick, un ancien cancéreux qui s’en est sorti, elle va faire la connaissance d’Augustus, qui est venu soutenir son meilleur ami Isaac lors d’une de ses réunions. Isaac, lui souffre d’un cancer de l’œil et risque à tout moment de devenir aveugle.  Hazel Grace va aussitôt être attiré par les beaux yeux bleus d’Augustus, ce dernier souffre d’un ostéosarcome, il est amputé d’une jambe. Entre eux, le courant passe aussitôt. Mais Hazel Grace, se sachant en sursis, se considère comme une grenade qui peut tout détruire sur son passage et à peur de faire du mal aux gens qui l’entourent, Augustus lui est en réémission et a encore certainement de nombreuses années à vivre, pourtant ces deux là vont vivre une relation intense et émouvante, ensemble dans leurs combats contre la maladie.
Ce roman est avant tout l’histoire de deux adolescents qui tentent tant bien que mal de vivre avec leurs espérances mais aussi leurs peurs. C’est difficile pour eux de pouvoir se projeter dans l’avenir, sachant qu’ils ne savent pas s’ils seront encore là demain. Pourtant ils vont s’autoriser à vivre des choses ensembles, à faire des projets et tenter malgré la maladie de vivre leur adolescence le plus normalement possible. 
Cette histoire est très touchante, je suis passé du rire aux larmes plusieurs fois, la plume de John Green est immersive, elle prend aux tripes et on ne peut que s’attacher à ses personnages courageux fasse à la maladie. Même si on angoisse à chaque page de les voir mourir, j’ai pris plaisir à les accompagner dans leurs quotidiens en dents de scie.
Nous avons d’un côté, Hazel Grace qui est très touchante et qui ne supporte pas l’idée de faire souffrir les personnes qu’elle aime et de l’autre Augustus qui prend la vie du bon côté, qui est toujours de bonne humeur et qui arrive à transmette toute cette joie autour de lui.
Ce livre parle certes de la maladie et bien qu’elle y soit omniprésente, on y parle aussi d’amour, d’espoir, de rêves, de courage et surtout de vivre. Hazel Grace et Augustus, nous donnent ici une très belle leçon de vie car cela nous prouvent que malgré cette épée de Damoclès qui plane au dessus d’eux, ils restent des être humains à part entière et qu’ils veulent mener leurs vies comme ils l’entendent sans forcement craindre le lendemain.
En conclusion, je dirai que c’est un roman riche en émotions, l’auteur m’a fait passé par une multitude de sentiments contradictoires. Malgré la difficulté du thème abordé , je ne pouvais m’empêcher de tourner les pages sans pouvoir m’arrêter une seule seconde. C’est une histoire tellement prenante que je voulais toujours en savoir plus. Ce livre n’est pas simplement un livre qui s’adresse aux adolescents car le sujet abordé nous parle à tous âges et les leçons de vie qui en émergent également. Pour moi ce roman a été un coup de cœur. Je ne peux que vous le recommander à 100% que dis-je à 1000%.

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

  
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s