CHRONIQUES

Le joueur de flûte de Hamelin – Jay Asher & Jessica Freeburg

« Et si votre rencontre avec le prince charmant devenait votre pire cauchemar? »

51TldnixT7L._SX195_

Auteur(e)s: Jay Asher & Jessica Freeburg
Ilustrateur: Jeff Stokely
Editions: Michel Lafon
Date de publication: 25 Janvier 2018
Nombres de pages: 144
Prix: 20.00€
Synopsis: Il était une fois, dans un petit village au fin fond de la forêt, une jeune femme sourde nommée Maggie. Maltraitée par les villageois, elle se réfugiait dans l’imaginaire, rêvant de trouver un jour le prince charmant. Quand Maggie rencontre le mystérieux joueur de flûte, il semble que tous ses voeux se réalisent. Mais à mesure qu’elle se rapproche de lui, Maggie découvre le côté sombre du garçon de ses rêves qui pourrait bien se révéler son pire cauchemar… Transcrite initialement par les frères Grimm, la légende évoque la disparition de cent trente garçons et filles, un désastre qui serait survenu le 26 juin 1284 dans la ville de Hamelin en Allemagne.

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Michel Lafon de m’avoir fait parvenir ce roman graphique. J’adore les réecritures de contes et quand j’ai vu cette couverture et son résumé, il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de le lire et je dois dire que j’ai complètement adhéré à cette histoire.
Nous allons suivre ici, Maggie une jeune femme devenue sourde depuis un évènement traumatisant survenue dans son enfance. Vivant dans le village de Hamelin en compagnie d’Agathe, une femme âgée veillant sur elle. Maltraitée par les villageois, elle trouve refuge dans son imagination, en inventant des histoires où elle joue des tours à ses tortionnaires, Agathe l’aidant à les mettre sur papier. Un jour, un homme va arriver à Hamelin et proposer aux villageois de les débarrasser des rats qui infeste la ville, à l’aide de sa flûte. D’abord septique, ils finissent par accepter son aide et passe un marché avec lui mais une fois son travail accompli avec succès, les dirigeants refusent de le payer et cet homme va finir par devenir le cauchemar de tout un village…

téléchargement

Ce que j’ai tout d’abord apprécié au début de l’ouvrage qui nous présente la légende originale concernant le joueur de flûte de Hamelin, une découverte pour certain(e)s ou une piqûre de rappelle pour d’autres, c’est intéressant de renouer avec l’histoire originale avant de rentrer dans l’adaptation. Entre légende et vérité historique, le mystère sur ce qui c’est passé à Hamelin en l’an 1284 reste de nos jours toujours entier.
J’ai trouvé l’histoire réecrite par Jay Asher et Jessica Freeburg très intéressante, ils ont réussis à en faire de cette adaptation quelque chose de moderne et dans l’air du temps. Les thèmes développés ici sont toujours d’actualités tel que: la tolérance, l’injustice, la persecution, la peur de l’inconnu, la suspicion ou encore la bonté et la confiance en autrui. Les personnages de Maggie et du joueur de flûte sont très intéressants, ils sont les opposés l’un de l’autre et pourtant ils vont finir par se rapprocher et par se comprendre, malgré le comportement des villageois à son égard Maggie va se rapprocher de lui et apprendre à le connaitre alors que tout le village s’en méfie. Elle représente tout ce qu’il de plus bons dans l’être humain, au contraire le joueur de flûte lui représente le mal, l’inconnu, la personne à fuir, dont il faut s’éloigner et celle qui est capable du meilleur comme du pire. Ce personnage très ambivalent est à mon sens encore plus encore intéressant que celui de Maggie car on ne connait pas vraiment ses intentions, très charmant au début de l’histoire, il va au fil du récit révéler peu à peu son côté sombre.

stokelyLejoueurdeflute-4-1200x675

Les illustrations s’allient à merveilles avec le récit, tour à tour lumineuses, tour à tour sombres, elles refletent parfaitement le caractère des personnages et l’ambiance qui régne à Hamelin. La couverture est sublime, les éditions Michel Lafon ont fait un superbe travail d’édition sur ce livre.

téléchargement (1)

En conclusion, l’adaptation du joueur de flûte de Hamelin co-écrite par Jay Asher et Jessica Freeburg est un roman graphique plus que réussit qui parlera aux lecteurs de tous âges, que vous soyez amateurs de contes et de réecritures ou non, je vous invite fortement à le découvrir, vous ne le regretterez pas. 
Pour ma part, j’ai passé avec cette histoire un très bon moment de lecture.

Ce livre vous intèresse? Cliquez ici.

 

Publicités
CHRONIQUES

La véritable histoire de Noël – Marko Leino

« Le lecteur de La Véritable Histoire de Noël n’a nul besoin d’être un fanatique de Noël, ni même de croire au Père Noël. Ce livre est dédié à tous ceux qui croient à l’amour du prochain et au désintéressement 365 jours par an. »

 

cvt_La-veritable-histoire-de-Nol_1264

Auteur: Marko Leino
Editions: Michel Lafon
Parution: 13 Novembre 2014
Nombres de pages: 299
Prix: 14.95€
Synopsis: Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter.
Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

Mon avis

J’ai fais la connaissance de ce livre, grâce à booktube pendant l’hiver 2016/2017 et je me suis decidée à le lire pendant le mois de décembre 2017. Les fêtes de fin d’années sont la période idéale pour le lire et comment vous dire que ce livre ne m’a pas laissé indifférente.
Nous allons suivre ici Nicolas Pukki, un petit garçon qui du jour au lendemain le soir de Noël se retrouve orphelin, il perd d’un coup son père, sa mère et sa petite soeur que la mer glaciale de Laponie lui a arraché. Le village de Korvajoki va malgré la misère de chacune des familles qui le compose aider ce petit garçon, ainsi en est décidé par le conseil du village, Nicolas passera un an dans chaque famille et en changera le jour de Noël jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour se débrouiller tout seul. Pour remercier chaque famille l’ayant accueilli, il décide de sculpter des jouets en bois qu’il offrira chaque Noël aux enfants, d’années en années cela deviendra pour lui une veritable passion qui se transformera vite en tradition qu’il voudra perpétrer au fil des ans.
Le mois de décembre est idéal pour lire ce conte qui nous plonge avec délice et émerveillement dans la naissance d’une des plus belles légendes, celle du Père Noël!
Ce livre a une lecture très originale, comportant 24 chapitres il fait office de calendrier de l’avent livresque, un chapitre par jour à compter du 1er décembre et ce jusqu’à la veille de Noêl le 24 décembre. C’est pour ma part ce que j’ai fais mais rien ne vous empêche de le lire d’une traite si vous le souhaitez.
La lecture est fluide, agréable et j’ai beaucoup adoré l’univers. Ce livre nous plonge littéralement au coeur de la Laponie tel que l’on se l’imagine et l’émerveillement est au rendez-vous.
Cette histoire n’est pas simplement pleines de bons sentiments, joyeuse, mignonne… Elle est beaucoup plus que ça, elle nous fait passé par tout un panel d’émotions car dans la vie de Nicolas, il y a aussi des moments rudes et difficiles. C’est ce qui la force de cette histoire, elle ne laisse pas le lecteur indifférent. J’ai été touché par ce conte.
En conclusion, « La véritable histoire de Noël » est pour le dernier coup de coeur de cette année 2017, ce livre est une véritable pépite et je ne peux que vous le recommandez. Si vous souhaitez vous plonger dans la magie de Noël, ce conte est fait pour vous. Il fait vraiment du bien et a enchanté mon mois de décembre. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

 

CHRONIQUES

Prince Lestat et l’Atlantide – Anne Rice

Prince-Lestat-et-l-Atlantide

Auteur: Anne Rice
Editions: Michel Lafon
Parution: 31 Août 2017
Nombres de pages: 528
Prix: 20.50€
Synopsis: Un rêve hante Lestat sans relâche, celui d’une ville qui sombre dans les flots… Ce songe viendrait-il d’Amel, l’esprit qui lie tous les vampires de la planète ? Même si Lestat héberge désormais en lui cet être hors du commun et partage ses pensées, sa logique reste incompréhensible, échappant à tous…
Alors que des secrets millénaires sont sur le point d’être révélés, le prince des Enfants de la Nuit va devoir affronter une puissante force qui vient d’au-delà des âges. Prêt à tout pour découvrir l’histoire de ses origines, même à risquer la vie de ses fidèles, jusqu’où ira le vampire ?

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Michel Lafon via NetGalley pour m’avoir permis de lire ce roman. 
Avant de lire le Prince Lestat et l’Atlantide, je n’avais lu pour ma part qu’Entretien avec un vampire et j’avais adoré, donc je connaissais déjà un peu l’univers des Chroniques des vampires et je voulais connaitre la suite de leurs aventures.
Je savais en connaissance de cause que ce livre était le douzième tome de la saga, j’avais peur en le lisant que j’ai du mal à comprendre l’histoire et bien ça n’absolument pas été le cas. On peut parfaitement lire ce tome sans avoir lu tous les autres. Il faut au minimum en avoir lu un, si possible le premier, pour être familier avec les personnages principaux et l’ambiance des romans.
L’histoire des tomes précédents est assez bien résumé en début de romans, on y retrouve un lexique complet des termes utilisés et à la fin du romans, vous avez même une bref présentation de chaque personnage apparu dans les Chroniques des vampires et les tomes dans lesquels ils apparaissent, ainsi que le synopsis de tous les tomes de la saga déjà sortis.
Comme toujours, la plume d’Anne Rice est entraînante, on est tout de suite plongé dans son univers, j’ai beaucoup apprécié le changement de point de vue, à chaque changement de chapitre c’est un personnage différent de l’histoire qui en devient le narrateur. Cela permet d’avoir l’histoire se déroulant sous un nouvel angle et de ne pas tomber dans un rythme de lecture ennuyeux car avec un livre de 500 pages ça peut être le cas. J’avoue parfois avoir eu du mal avec quelques longueurs notamment avec l’histoire de Kapetria mais je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler l’histoire.
J’ai beaucoup aimé les personnages que j’ai découvert dans Entretien avec un vampire, comme Lestat, Louis, Armand mais aussi d’en connaitre de nouveaux. J’ai trouvé aussi très belle la relation que Lestat développe avec Amel.
Dans ce roman, nos vampires préférés sont dans notre société moderne, Anne Rice y aborde le sujet des clones ou de toutes technologies qui sont les nôtres, avec les mythes et légendes les plus anciennes évoquant les êtres ne venant pas de notre planète. C’est ici très bien amenée et on prend plaisir à découvrir tout cela.
Vous l’aurez compris, j’ai apprécié ma lecture et si vous aimez les Chroniques des vampires ou tout simplement Anne Rice, foncez. On se replonge avec joie dans cet univers et si vous ne connaissez ni l’auteur, ni la saga je ne peux que vous la recommander.

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.