CHRONIQUES

Qui suis-je? – Thomas Gornet

« Qui est donc Vincent ? Il ne le sait pas lui-même. »

téléchargement (1)

Auteur: Thomas Gornet
Editions: Rouergue
Date de publication: 17 Janvier 2018
Nombres de pages: 80
Prix: 9.20€
Synopsis: Qui est donc Vincent ? Il ne le sait pas lui-même. Comme tant d’autres ados, il a du mal à trouver sa place parmi les autres collégiens et à comprendre ses émotions. Notamment quand débarque un nouveau, Cédric, un sportif, lui. Il va lui falloir une année de 3e pour prendre conscience de son homosexualité. Ce bref roman touche par sa profondeur, son humour, sa finesse, en évitant tous les clichés. Nouvelle version d’un roman paru en 2006 à L’Ecole des Loisirs. Adapté au théâtre en 2018, nombreuses représentations en milieu scolaire.

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier très chaleureusement les Editions du Rouergue de m’avoir fait parvenir cet ouvrage. J’avoue que son titre et son résumé m’ont tout de suite intrigué et j’ai vraiment passé un bon moment de lecture.
Nous allons faire connaisannce avec Vincent, un collégien qui vient de faire sa rentrée en classe de 3ème, cette année si particulière puisque l’on passe l’examen de fin d’année, le brevet des collèges et que l’on doit faire un choix d’orientation qui déterminera nos études futures . Nous allons donc le suivre tout au long de cette année scolaire dans son quotidien au collège bien sur mais aussi avec sa famille, ses amis et puis avec son nouveau camarade de classe Cédric qui arrivera en cours d’année. Depuis l’arrivée de celui-ci Vincent qui était un élève plutôt doué voit ses notes chutées, il commence à voir son coeur s’emballer dès qu’il est en contact avec son camarade et il va alors tenter de comprendre ce qui lui arrive.
La plume de Thomas Gornet est simple, juste et efficace. Ce roman est court et pourtant on s’attache à Vincent, c’est lui le narrateur de l’histoire, on le suit au travers de cette année charnière qui va le changer beaucoup plus qu’il ne le pensait. On fait face à un adolescent mal dans sa peau, qui se pose beaucoup de questions sur lui même. Il va devoir s’accepter tel qu’il est et accepter se qu’il ressent. 
Les thèmes abordés dans ce roman sont des sujets qui parleront aussi bien aux adolescents qu’aux adultes comme la recherche d’identité, l’acceptation de soi mais aussi par les autres, l’homosexualité, l’homophobie, le harcèlement scolaire. On ne s’imagine pas qu’en si peu de pages on puisse abordés autant de thèmes et de manière aussi juste.
En conclusion, « Qui suis-je? » est un roman dont j’ai apprécié ma lecture, il se lit vite du fait de son nombres réduits de pages mais Thomas Gornet va à l’essentiel avec un langage familier et il réussit avec brillo à nous faire rentrer dans la peau de son personnage. J’avoue que s’il avait été un petit peu plus long je n’aurai pas été contre mais cela n’a en rien gaché le plaisir que j’ai pris à le lire.
Je le recommande. 

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.

Publicités
CHRONIQUES

Sirius – Stéphane Servant

« Un jour peut-être, les hommes s’étaient crus différents. Parce que tout leur appartenait. Parce qu’ils avaient le pouvoir de vie et de mort sur les autres espèces. Mais à présent, à présent, ils étaient nus et grelottants, comme aux premiers jours du monde »

51-HQ03inpL._SX195_

Auteur: Stéphane Servant
Editions: Editions du Rouergue
Parution: 23 Aôut 2017
Nombres de pages: 480
Prix: 16,50€
Synopsis: Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever son petit frère, Kid. Réfugiés au coeur d’une forêt, ils se tiennent à l’écart des villes et de la folie des hommes… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Pourchassés, il leur faut maintenant survivre dans cet univers livre au chaos et à la sauvagerie. Mais sur leur chemin, une rencontre va tout bouleverser : Sirius. Avec ce road trip post-apocalyptique, Stéphane Servant signe un grand roman d’aventure, brut et haletant.

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier très chaleureusement les Editions du Rouergue de m’avoir fait parvenir ce roman. Cela faisait un moment que j’avais envie de le lire, sa couverture et son résumé m’intriguaient fortement, je me suis donc lancée dans cette lecture et je dois dire que je n’ai pas été déçue du voyage.
Nous allons dans ce roman retrouver Avril, une jeune adolescente qui tente d’élever son petit frère Kid. Ils vivent tous les deux isolés dans une cabane perchée dans un arbre mais un beau jour ils vont devoir fuir un passé qu’ils pensaient derrière eux et partir en direction de la Montagne où la vie y serait plus paisible.
Sirius n’est pas un roman pour adolescent où les personnages sont chouchoutés au contraire c’est un roman particulièrement dur. Avril et Kid ne seront pas épargnés.
On s’attache aux personnages, que l’on apprend à connaitre tout au long du récit, on fait face à leurs cruautés et à leurs défauts mais aussi à leurs courages et ils leurs en faudra pour atteindre leur objectif aussi difficile soit-il car l’envie de tout abandonner et le désespoir seront souvent présent même si les moments d’espoir seront parfois présents.
Stéphane Servant nous propose ici des personnages vrais, authentiques et d’ailleurs la relation qu’entretiennent Avril et Kid m’a beaucoup ému et bouleversé, tant on sent l’affection et l’attachement qu’ils se portent. Les animaux ont aussi une place importante ici et je trouve que cela ajoute une force à cette histoire.
Ce roman, on prend plaisir à le lire, on le savoure. Le rythme de lecture est assez lent mais cela ne m’a absolument pas gêné, tant je me suis délectée de ce récit. L’auteur a une plume assez poétique qui est un vrai régal.
Dans ce road-trip, on fait face à la cruauté des hommes avec beaucoup de crainte et de peur mais tout au long du récit, les descriptions qui sont faites des paysages et de la nature, le sont avec tellement de poésie, que l’on se plonge encore davantage dans cet univers.
Sirius est un roman, qui soulève beaucoup d’interrogations par rapport à notre condition d’être humain et nous montre que l’on est capable du meilleur mais aussi du pire.
En conclusion, je dirai que ce roman est pour moi une vraie pépite. Mon premier coup de cœur de cette année 2018. Je découvrais pour la première fois Stéphane Servant et je suis tentée de lire d’autres de ces romans, tellement que j’ai adoré sa plume. J’ai aimé l’originalité dans la numérotation des chapitres où l’on commence par le dernier et plus on avance dans l’histoire plus on s’approche du premier. Si vous aimez les romans post-apocalyptique, les dystopies avec beaucoup de poésie et d’émotions vous ne serez pas déçu. Je ne peux vous dire qu’une chose, laissez vous tenter ne passez pas à côté de ce petit bijou.

Ce livre vous intéresse? Cliquez ici.